Joël Lorand

LORAND-Biodiversite

Tout est connecté, avec une correspondance entre les sphères naturelle, humaine et spirituelle. Dans mes tableaux, les matrices fonctionnent en réseaux. Un peu comme les mathématiques avec leurs ensembles et sous-ensembles qui s’imbriquent les uns dans les autres. Elles sont cosmos, planètes, cellules, ventres en gestation. Mon univers est constitué d’entités entièrement féminines. On peut voir dans mon travail la dualité du beau et du laid, du Bien et du Mal, de la vie et de la mort, du microcosme et du macrocosme, de l’inframonde et du supramonde.
Parfois je ne sais pas si la faculté de créer est un don du ciel ou un don du diable. Cela a induit un bouleversement radical dans ma vie. Je dessine au moins huit heures par jour week-ends compris. Et ce travail obsessionnel, jouissif bien sûr, occasionne aussi des dommages collatéraux. Il absorbe toute mon énergie psychique. Il me coupe de la réalité du quotidien.

Joël Lorand

Politique de confidentialité
-